Sapn, en partenariat avec Terres-de-Caux, Caux Seine agglo et le département de la Seine-Maritime, réalise un nouveau parking de co-voiturage à la sortie n°8 Fécamp sur l’autoroute A29

La signature de la convention de partenariat signée fin 2020 a permis d’engager les travaux de construction du nouveau parking de covoiturage.

Le 12 février 2021, lors d’une visite de chantier,
- M. Julien Castres Saint-Martin Directeur Délégué Patrimoine du Groupe Sanef,
- M. Jean-Marc VasseMaire de Terres-de-Caux,
- Mme Virginie Carolo-LutrotPrésidente de Caux Seine agglo
- M. Alain Bazille - Vice-président en charge des infrastructures, transports, ports et routes du Département de la Seine-Maritime,
- Mme Cécile Sineau-Patry, Présidente du Syndicat départemental d’énergie,
ont pu échanger sur l’avancement des travaux et les multiples bénéfices de ce projet destiné à favoriser les nouvelles mobilités attendues par les conducteurs du Pays de Caux.

Une aire structurante pour Sapn et le territoire

Idéalement située à l’entrée n°8 de Fécamp sur l’A29 et à proximité immédiate de la RD926, sur la commune de Terres-de-Caux - commune déléguée de Bermonville - cette nouvelle aire de covoiturage va permettre de mettre à disposition des conducteurs, un service adapté, accessible gratuitement, 24h/24, garantissant un haut niveau de confort et de sécurité, et équipée d’une borne de recharge électrique. Le 12 février, lors d’une visite sur le chantier, l’ensemble des partenaires se sont réjouis de cette belle collaboration, qui constituera dès le printemps prochain*, une offre de services adaptée aux besoins des conducteurs et qui ouvre ainsi la voie aux mobilités de demain.

Une aire de covoiturage adaptée aux besoins locaux

Sur l’initiative de Cécile SINEAU-PATRY, Vice-Présidente du Département de la Seine-Maritime, saisie par des usagers de la RD926, en sa qualité de conseillère départementale du canton deSaint-Valéry-en-Caux, avec le concours du Département de la Seine-Maritime, de Caux Seine agglo et de la commune de Terres-de-Caux, Sapn a initié la construction de cette aire de covoiturage. Elle est ainsi située au sud du giratoire de la commune déléguée de Bermonville et est inscrite au schéma directeur des aires de covoiturage. Implantée à l’intérieur du Domaine Public Autoroutier Concédé, elle sera ensuite exploitée et entretenue par les équipes Sapn du centre d’Yvetot. Les travaux, commencés fin 2020, comprennent la réalisation de 38 places de stationnement dont 1 destinée aux personnes à mobilité réduite (PMR). Parmi les services proposés : un parking entièrement clôturé et dédié aux véhicules légers, un éclairage sur la zone PMR, un dépose-minute et un abri pour les piétons. Une borne électrique - la première borne publique à recharge rapide installée par le SDE 76 - pour un montant de 30 000 € sera également opérationnelle, dans la 2ème quinzaine de mars* (Période donnée à titre indicatif et susceptible d’être modifiée en cas d’aléas techniques ou  météorologiques).Ce projet d’un montant global de 307 000 € HT est cofinancé à hauteur de 212 800 € par Sapn, le reste étant financé conjointement par Terres-de-Caux (3 000 € HT), Caux Seine agglo et le
Département de la Seine-Maritime pour chacun (45 600€ HT).

 

La mobilité verte en route chez Sanef

Pour Sapn et plus globalement pour le groupe Sanef, ce nouveau parking vient marquer le démarrage d’un important programme de développement du covoiturage sur l’ensemble de ses réseaux. En effet, d’ici 2022, ce ne sont pas moins de 700 nouvelles places qui vont ainsi être créées, portant alors à plus de 1500, le nombre de places accessibles aux conducteurs circulant à proximité de ses autoroutes. Selon Julien Castres Saint-Martin, Directeur Délégué Patrimoine pour le groupe Sanef, « En mettant en place une aire de covoiturage à la disposition de tout un bassin d’activités, nous facilitons les déplacements des personnes, favorisons les échanges et encourageons la mobilité durable. Car la valeur d’un concessionnaire autoroutier se mesure aussi
à sa capacité à fournir des services adaptés aux besoins des territoires, tout en contribuant de manière responsable au développement des nouvelles mobilités. Avec ce nouveau programme, la mobilité verte est en route pour le groupe Sanef ! ».

Un ensemble cohérent pour le Département de la Seine-Maritime

Le Département de la Seine-Maritime offre une alternative crédible à un usage individuel et exclusif de la voiture individuelle : il développe le covoiturage avec l’aménagement programmé de nouvelles aires sécurisées. L’objectif du Département est de favoriser l’accès à tous à une mobilité responsable, de maitriser les coûts de déplacement et de réduire les pollutions (qualité de l’air, bruit…). Pour Alain Bazille, Vice-Président du Département en charge des routes et des ports : « L’implication du Département dans cet investissement de Sapn prend tout son sens aussi par le réaménagement que le Département engage sur la RD926 entre le poteau d’Allouville et le bourg de Fauville, offrant aux automobilistes des conditions de circulation apaisées en
sortant de l’A29. »

Une offre globale de mobilité sur le territoire de Caux Seine agglo

Le Transport et la Mobilité étant des compétences de Caux Seine agglo, il est donc primordial d’accompagner les usagers dans leurs déplacements. L’aménagement de cette aire de covoiturage vient élargir le maillage global du territoire de Caux Seine et s’inscrit dans une volonté forte de l’agglo d’offrir une alternative au transport individuel pour aller dans le sens d’une mobilité plus durable. En effet, 10 aires de covoiturage sont actuellement présentes sur le territoire pour sécuriser les déplacements des usagers et promouvoir la mobilité
douce (Tancarville Nord et Sud, Lillebonne, Gruchet-le-Valasse, Arelaune-en-Seine, Rives-en-Seine, Louvetot, Trouville, Lanquetot et Bolbec). Au total, ce sont près de 310 places de stationnement qui sont présentes sur les aires de covoiturage du territoire. Par ce nouvel équipement, Caux Seine agglo entend ainsi encourager les collaborateurs de toutes les structures du territoire et notamment de Terres-de-Caux à utiliser le covoiturage pour se rendre quotidiennement sur leur lieu de travail et réduire les problèmes d’accessibilité et de frein à
l’emploi. Le partenariat mis en place avec Karos en septembre 2020 vient compléter l’offre de mobilité proposée aux usagers et facilite la pratique de mobilité quotidienne des usagers par le « court-voiturage ».

Une grande satisfaction pour Terres-de-Caux

Pour le Maire, Jean-Marc Vasse : « Cet équipement vient renforcer l’attractivité de la Commune. L’aire de covoiturage, ce printemps ; le réaménagement de la route départementale pour une conduite apaisée jusqu’au bourg à l’été. La porte de Bermonville ouvre la voie aux nouvelles mobilités. »